L'historique

L’association est née de la continuité du travail réalisé à partir des années 1960 par la fondatrice de l’association, Mme Solange Laudrel, alors assistante maternelle agréée, qui s’était très tôt tournée vers l’accueil d’enfants en situation de handicap, non scolarisés.
Face au manque de réponses aux besoins d’accueil des personnes en situation de handicap devenues adultes, Mme Laudrel crée en 1972 l’association Jules Ledein, dont l’objet social est la création de lieux d’accueil et d’hébergement de personnes adultes en situation de handicap mental.
 

La création des foyers

Le premier foyer d’accueil a été Jules Ledein, à Condé-sur-Iton. La démarche associative s’est poursuivie par l’élaboration de projets, en réponse aux sollicitations des familles et des pouvoirs publics. Le foyer Jules Ledein est passé des 27 places initiales à 60 places. Puis ont ouvert quatre nouveaux établissements, de 1980 à 1999.
En 1980, le foyer Louise-Marie, implanté à Le Sap, dans l’Orne, a accueilli 56 résidents.
En 1983 le foyer Val André a ouvert à Ste Marguerite de l’Autel, avec une capacité d’accueil de 45 personnes.
En 1987, le vieillissement des personnes accueillies depuis l’origine, ainsi que les demandes de nouveaux placements, ont amené à créer un établissement spécifique pour les personnes les plus âgées. C’est ainsi que le foyer Annie Solange a ouvert ses portes en 1987 à Breteuil sur Iton, pour 68 personnes de plus de 45 ans.
En 1999, l’association a ouvert, sur appel d’offre du conseil départemental de l’Eure, le foyer Eugénie Marie, en partenariat avec les Centre Médico-Psychologique du Neubourg et de Brionne. Il accueille alors 56 personnes en situation de handicap psychique.
En 2014, le foyer Annie Solange expérimente les premiers accueils en maisons extérieures. Ils permettent de proposer un accompagnement différent, qui sollicite davantage l'autonomie et favorise l'individualisation. 
En 2016, Le foyer Jules Ledein s'agrandit et ouvre 20 nouvelles chambres à l'annexe Pierre Fernand située à Saint Ouen d'Attez. 
 

Des places d’accueil médicalisé

Au fil des ans, l’association a également répondu aux besoins de prise en charge médicale des personnes, par la création de sections d’accueil médicalisé : 
En 1996, en partenariat avec la DDASS de l’Eure, le foyer Jules Ledein obtient la transformation de 6 places de foyer de vie en foyer d’accueil médicalisé.
En 2008, ce sont les foyers Annie Solange et Eugénie Marie qui obtiennent de même la transformation de 26 places de foyer de vie en places de foyer d’accueil médicalisé.
 

Une action dans la continuité

Les actions de l’association se fondent sur la volonté de répondre aux besoins des personnes en situation de handicap sans solution de prise en charge, en leur offrant des lieux de vie sur le long terme. Il s’agit de leur assurer un confort de vie dans un climat personnalisé et chaleureux, qui favorise leur épanouissement. L’association est à l’écoute des attentes et des besoins des personnes en situation de handicap et de leurs familles.
Aujourd’hui, avec 300 personnes accueillies, 265 salariés et 6 établissements d’accueil dans les départements de l’Eure et de l’Orne, l’association Jules Ledein poursuit dans cette voie son action et son engagement.